Actualités
Nos analyses

« The sky is the limit »

On peut questionner la valeur fondamentale de certains produits: combien vaut le cuivre, le bitcoin ou encore un semainier d’époque Empire. Le problème de ces trois actifs est qu’ils ne détachent pas de dividendes donc il est difficile de les évaluer financièrement. Leur valeur réside dans l’utilité qu’ils procurent et leur prix est alors fonction des préférences de chacun.
Pour les actifs financiers qui détachent un coupon, la valorisation est un peu moins subjective. Pour les actions il existe même une valeur dite comptable qui valorise l’actif net de la société. Cette valorisation est généralement une valeur de liquidation (différence entre la vente forcée des actifs et les dettes). Si l’on rapporte la valeur de marché à la valeur comptable, on obtient le price-to-book. Plus ce ratio sera élevé, plus les investisseurs valoriseront la valeur comptable de demain; autrement dit, la capacité de la société à faire mieux dans le futur.

 

 

LVMH et l’Oreal – les deux plus grosses valeurs françaises – bénéficient d’un engouement extraordinaire dans ce cycle. L’année dernière on a crû que ce phénomène était lié au contexte sanitaire: une recherche de valeurs sécuritaires dans un monde en crise de croissance. Mais en 2021 le phénomène continue, voire même, il accélère ! Nous comparons ci-dessous ces deux leaders avec les trois leaders d’autrefois: BNP, Sanofi et Total.

 

On peut lire le tableau ainsi: chaque employé de TotalEnergies génère 109k euros de profits, soit 2 fois plus qu’un employé chez LVMH. Pourtant, son travail est valorisé 2 fois moins par les marchés financiers. Le travail d’un employé de BNP est valorisé 7 fois moins que le travail d’un employé de l’Oréal.


admin
Date
24 juin 2021
Partager

Articles récents

PIB et performance économique

21 mars 2022

Le PIB est une mesure de la richesse nationale créée par les agents économiques du pays considéré. Le Japon souffre de stagnation économique au sens où le montant de richesse nominale créée en 2021 est à peu près égal à son montant de 1997. Nous montrons les séries de PIB nominal en devise locale sur […]

Lire l'article
PIB et performance économique

Interview dans l’Agefi Hebdo de notre Stratégiste

14 mars 2022

Interviewé par Frédérique Garrouste, rédactrice en chef adjointe de l’Agefi Hebdo, Tristan Abet, Stratégiste Cross Asset chez Marigny Capital, nous donne son point de vue sur les néo-courtiers, ces nouveaux intermédiaires de l’investissement des particuliers. « Les ressorts de l’activité des néo-courtiers vous semblent-ils fragiles ? Les néo-courtiers cassent les prix du courtage. Ils proposent aux […]

Lire l'article
Interview - Les néo-courtiers sont là pour durer

S'inscrire à la Newsletter