Actualités
Nos analyses

« The sky is the limit »

On peut questionner la valeur fondamentale de certains produits: combien vaut le cuivre, le bitcoin ou encore un semainier d’époque Empire. Le problème de ces trois actifs est qu’ils ne détachent pas de dividendes donc il est difficile de les évaluer financièrement. Leur valeur réside dans l’utilité qu’ils procurent et leur prix est alors fonction des préférences de chacun.
Pour les actifs financiers qui détachent un coupon, la valorisation est un peu moins subjective. Pour les actions il existe même une valeur dite comptable qui valorise l’actif net de la société. Cette valorisation est généralement une valeur de liquidation (différence entre la vente forcée des actifs et les dettes). Si l’on rapporte la valeur de marché à la valeur comptable, on obtient le price-to-book. Plus ce ratio sera élevé, plus les investisseurs valoriseront la valeur comptable de demain; autrement dit, la capacité de la société à faire mieux dans le futur.

 

 

LVMH et l’Oreal – les deux plus grosses valeurs françaises – bénéficient d’un engouement extraordinaire dans ce cycle. L’année dernière on a crû que ce phénomène était lié au contexte sanitaire: une recherche de valeurs sécuritaires dans un monde en crise de croissance. Mais en 2021 le phénomène continue, voire même, il accélère ! Nous comparons ci-dessous ces deux leaders avec les trois leaders d’autrefois: BNP, Sanofi et Total.

 

On peut lire le tableau ainsi: chaque employé de TotalEnergies génère 109k euros de profits, soit 2 fois plus qu’un employé chez LVMH. Pourtant, son travail est valorisé 2 fois moins par les marchés financiers. Le travail d’un employé de BNP est valorisé 7 fois moins que le travail d’un employé de l’Oréal.


milena
Date
24 juin 2021
Partager

Articles récents

PERSPECTIVES ECO ET FINANCIERES T3 2021

9 juillet 2021

Une performance microéconomique exceptionnelle dans un contexte macroéconomique très porteur : ou comment expliquer cet incroyable cycle boursier. Le risque d’investissement change : le risque économique baisse mais le risque de positionnement augmente. Quelles perspectives pour les mois à venir, est-il trop tard pour s’exposer aux thématiques gagnantes, quelles sont les véritables opportunités ? Pour le savoir, […]

Lire l'article

Paris, le télétravail et la province

7 juillet 2021

Un avant et un après? A quel point la crise sanitaire a-t-elle changé les habitudes? La grippe saisonnière a-t-elle encore un avenir? Les employés en télétravail vont-ils revenir au bureau? L’écart des prix de l’immobilier entre Paris et la province va-t-il se réduire? Nous n’apporterons aucune réponse aux questions précités car cela dépasse notre domaine […]

Lire l'article

S'inscrire à la Newsletter