Actualités
Nos analyses

L’indice italien n’a pas fait sa révolution

Au plus bas de l’histoire ! Si l’on regarde le ratio cours sur bénéfice (PER), le désamour pour l’indice italien est extrême puisque sa décote par rapport à l’indice Eurostoxx 50 est au plus bas. Nous ne sommes pourtant ni en 2009 pendant la crise financière, ni en 2012 pendant la crise de la dette publique en zone euro mais bien en 2021, année du rebond économique et de la croissance record !

Comme tout phénomène étrange, ce niveau de décote interpelle. Il y a cinq ans l’indice italien présentait la même valorisation que celle de l’Eurostoxx50. Cinq ans plus tard il se traite moins de 12 fois les profits attendus contre 16,5 pour l’indice de référence en Europe, l’Eurostoxx50.

Ce niveau interpelle mais est assez explicable (sans pour autant être justifiable).

 

 

La raison principale est que l’indice italien n’a pas mué. Il n’a pas fait sa révolution darwinienne comme ont réussi à le faire le CAC40 et l’Eurostoxx50. Les valeurs de l’ancienne économie, les banques, les pétrolières, les sociétés de service aux collectivités sont encore prépondérantes dans l’indice or elles représentent précisément le thème actuellement délaissé par les investisseurs.

Ces derniers s’enthousiasment pour la transition énergétique ou la cybersécurité mais ne donnent plus de valeur aux précédents thèmes de croissance. Le pétrole a été un jour un thème de croissance, comme l’a été l’automobile ou l’assurance, mais ça c’était avant.

Est-ce que la valorisation peut devenir un facteur de soutien pour ces valeurs délaissées? C’est une bonne question. Si les profits grimpent, très certainement. Le challenge est donc grand pour ces sociétés matures de retrouver une dynamique de croissance.


milena
Date
17 septembre 2021
Partager

Articles récents

Tristan Abet rejoint Marigny Capital en tant que Stratégiste Cross Asset

20 octobre 2021

Marigny Capital, société spécialisée dans la conception, la sélection et le courtage de solutions d’investissement sur-mesure, de tous types et sur toute classe d’actifs, annonce la nomination de Tristant Abet au poste de Stratégiste Cross Asset. En mars 2021, Tristan Abet, 45 ans, a rejoint Marigny Capital en tant que Stratégiste Cross Asset. Ses missions, […]

Lire l'article

La course au leadership technologique

20 octobre 2021

L’innovation est clé pour la croissance économique. De nombreux économistes s’accordent sur ce point. Bien que le lien entre innovation et croissance soit peu clair, il semblerait qu’une expertise précise soit un avantage comparatif indéniable pour un pays. C’est ainsi que la recherche et développement est au coeur des politiques industrielles de nombreux pays. Récemment […]

Lire l'article

S'inscrire à la Newsletter