Actualités
Nos analyses

L’impôt sur les sociétés devrait monter aux Etats-Unis

En 2017 Trump a fait un beau cadeau aux entreprises en baissant l’impôt sur les sociétés de 35% à 21%. Les entreprises ne le demandaient pas spécialement mais Trump était persuadé qu’une telle baisse d’impôts inciterait les entreprises à dépenser plus en investissement et en salaires. Il est difficile de conclure aujourd’hui sur l’efficacité d’une telle mesure: la hausse de l’investissement et des salaires n’a pas été flagrante en 2018 et 2019. Ce qui est certain, c’est que les rachats de leurs propres titres par les sociétés du S&P500 ont bondi de 55% en 2018 pour atteindre 806 milliards de dollars et dépasser ainsi le montant total de dépenses en R&D aux Etats-Unis …. Parmi les arguments en faveur de la baisse du taux d’impôts, on peut citer qu’il était un peu plus élevé que celui en vigueur en Europe.

 

 

Biden souhaite faire machine arrière sur ce cadeau fiscal; de 50%, c’est-à-dire, remonter le taux de 21% à 28%. Au niveau de l’indice S&P500, on constate que la baisse d’impôts de 2017 a fait monter les profits de 14,3% (marge nette qui passe de 9,45% du chiffre d’affaires à 10,8%). Une remontée du taux d’impôts, entrainerait une baisse des profits de 6,3% (marge nette qui passerait de 10,8% à 10,13%).

 

 


admin
Date
5 mai 2021
Partager

Articles récents

Point de vue – Je vous ai apporté des actions, parce que les fleurs c’est périssable

13 novembre 2023

J’aurai pu apporter des bonbons, mais récemment la tendance est plutôt aux actions malgré l’approche inéluctable des fêtes de fin d’année et la nervosité des marchés. Explications de Thomas Fonsegrive. Sur les marchés européens le début du 4ème trimestre a été marqué par une certaine nervosité au moment de la publication des résultats. Justifiées ou […]

Lire l'article
Je vous ai apporté des actions, parce que les fleurs c’est périssable

Point de vue : Les semi-conducteurs au cœur de la prochaine révolution industrielle

8 décembre 2022

Les semi-conducteurs au cœur de la prochaine révolution industrielle. Retrouvez la dernière chronique de Thomas Fonsegrive, associé chez Marigny Capital. « Les analystes prévoient une année 2023 difficile pour le marché des semi-conducteurs, dans un contexte récessionniste mondial de ralentissement des dépenses dans les biens de consommation discrétionnaires. Sans mettre en doute les compétences des prévisionnistes, […]

Lire l'article
Je vous ai apporté des actions, parce que les fleurs c’est périssable

S'inscrire à la Newsletter