Actualités
Nos analyses

Construction résidentielle: des dynamiques différentes selon les pays

Ce graphique est un de nos préférés. Il raconte beaucoup d’histoires. Il montre l’évolution des mises en chantier de constructions résidentielles dans 3 pays bien différents. Nous avons normalisé ces données par la population active pour pouvoir comparer les séries.

La bulle immobilière des années 2000 en Espagne impressionne par sa durée et son amplitude. Le boom immobilier aux Etats-Unis à la même époque paraît bien modeste en comparaison.

Plus récemment, on observe que le rebond de l’activité de la construction résidentielle aux Etats-Unis accélère alors qu’en Espagne, le secteur paraît atteint d’une forme de léthargie structurelle.

Mais le plus intéressant est le Japon. Malgré une population vieillissante, savez-vous pourquoi le secteur de la construction est si dynamique? Pourquoi on y construit plus de maisons qu’ailleurs (si on ajuste du facteur démographique)?

La réponse est d’ordre institutionnel. La culture est très différente au Japon et l’immobilier n’échappe pas à la règle. L’investissement immobilier est peu répandu. La maison est plutôt vue comme un bien de consommation plutôt qu’un investissement. A Japon on démolit souvent les maisons pour les reconstruire. Cela se fait naturellement (séismes) ou réglementairement: les maisons sont amorties sur une vingtaine d’années et ne valent donc plus rien ensuite, seul le terrain vaut quelque chose. La culture est donc très différente de l’Europe où la maison est sacrée et représente un aboutissement, un investissement très personnel. Au Japon, quand on achète une maison, on la détruit pour en reconstruire une autre avec des matériaux pas nécessairement de bonne qualité mais neufs. Aussi, c’est un moyen de s’assurer qu’elle respectera les nouvelles normes antisismiques qui changent régulièrement.

Enfin, les croyances sont également très fortes et démolir et reconstruire une maison permet de faire fuir les esprits !


admin
Date
8 septembre 2021
Partager

Articles récents

Point de vue : Le choc obligataire est une bonne nouvelle pour les investisseurs

26 octobre 2022

Thomas Fonsegrive, associé chez Marigny Capital, nous explique pourquoi la configuration actuelle est objectivement excellente pour les investisseurs malgré la baisse spectaculaire du marché obligataire qui a été très négative pour les valorisations des portefeuilles. « Si vous venez juste de rejoindre les marchés après un an sur une ile déserte, sachez que l’inflation et son […]

Lire l'article
Bourse : face au risque de krach, 5 risques à surveiller de près au quatrième trimestre

Interview dans Capital de Thomas Fonsegrive

10 octobre 2022

Bourse : face au risque de krach, 5 risques à surveiller de près au quatrième trimestre. Interviewé par Nicolas Gallant, journaliste économie, finance et bourse chez Capital, Thomas Fonsegrive, associé chez Marigny Capital nous donne son point de vue sur les risques de marché et économiques que les investisseurs en actions se doivent de surveiller […]

Lire l'article
Bourse : face au risque de krach, 5 risques à surveiller de près au quatrième trimestre

S'inscrire à la Newsletter