Marigny Capital : interview dans l’Agefi Hebdo du 21 au 27 février

12/03/2019 - -

Xavier Huttepain et Thomas Fonsegrive étaient interviewés par l’Agefi Hedbo fin février dans le cadre de l’article “Les produits structurés mis à l’épreuve”.

Lire l’article en intégralité

Dans un contexte de taux négatifs, l’activité est d’autant plus attirante que les produits structurés à base de dérivés actions restent favorisés par les acteurs du buy side, y compris des entreprises. « Ces dernières s’y intéressent pour placer leur trésorerie, indiquent Xavier Huttepain et Thomas Fonsegrive, dirigeants de Marigny Capital, spécialiste en solutions d’investissement. Elles optent pour des structures avec un rendement cible compris entre 2 % et 5 % par an, alors que les Suisses peuvent même rechercher un rendement potentiel à zéro (pour un risque quasi nul), car leurs taux de dépôt sont négatifs (autour de -0,70 % par an). » De façon générale, en 2018, dans un contexte compliqué pour les investisseurs en actions et en obligations, les produits structurés ont bien résisté. « Par exemple, plus de 90 % des produits structurés remboursés au Royaume-Uni l’an dernier ont été gagnants pour les investisseurs », précisent Xavier Huttepain et Thomas Fonsegrive.